Débarrasser la maison ou l’appartement d’un proche récemment décédé est souvent une étape difficile mentalement comme physiquement. La détresse et le chagrin d’un proche perdu font souvent office d’un traumatisme. Cependant les formalités et autres papiers administratifs n’attendent pas, et pouvoir faire son deuil tout en s’occupant des papiers est parfois très dur à faire ou tout simplement difficile à vivre. C’est pourquoi, dans cet article nous allons vous apprendre à bien gérer un débarras suite à un décès.

 

Faire le débarras par vous-même :

 

Plus facile à dire qu’à faire, débarrasser la maison d’un proche décédé est bien souvent une étape chronophage, douloureuse et pénible. Chronophage car on a souvent tendance à sous-estimer la montagne de travail, et même avec l’aide de plusieurs personnes débarrasser une maison est loin de se faire quelques jours. C’est douloureux car certains objets vont vous rappeler votre enfance ou ce qui vous lie avec cette personne, le chagrin risque de vous submerger durant le débarras. Et finalement pénible, car enlever ce qu’une personne a accumulé durant toute une vie est difficile et il s’en suit également toute la procédure administrative et la succession. Il semble donc qu’un véritable travail de planification s’impose, prévoyez sur plusieurs jours votre débarras en étant très ordonné. Chaque personne a sa propre tâche et doit s’y fixer. Ne soyez également pas trop pressé d’en finir car vous pourriez jeter par inadvertance des objets importants à vos yeux ou possédant une symbolique particulière. Prenez le temps de faire votre deuil pour pouvoir faciliter au mieux cette étape difficile.

 

Appelez une entreprise de débarras :

 

Très souvent conseillé par les notaires, faire appel à une entreprise de débarras est souvent beaucoup plus efficace puisque ces derniers n’ont pas d’attaches sentimentales avec le défunt. De plus il possède le matériel approprié (monte-charge, camion(s) par exemple) ainsi que la main d’œuvre appropriée pour vos meubles les plus lourds. Ils s’occupent également d’une partie administrative en réalisant un audit de votre patrimoine et une estimation de vos biens. Finalement ces derniers peuvent vous aider à faire votre deuil en vous mettant en contact avec d’autres notaires, des généalogistes et commissaires-priseurs.

De même, ils effectueront le travail assez rapidement le débarras, vous permettant de revendre plus rapidement le bien immobilier (vous n’aurez donc pas à payer les futurs loyers si le défunt était locataire). Ainsi, en plus de faciliter le travail, c’est également d’éviter les tensions familiales dans le cadre d’une succession multiple, puisque durant le deuil les proches sont souvent à fleur de peau.